Le génocide cambodgien Partie 2

cambodge, voyage au cambodge, histoire du cambodge, génocide, génocide asie du sud-est, génocide cambodgien, prison s21, pol pot cambodge, plage au cambodge, voyager au cambodge, le cambodge en un mois,

 

Je vous avais emmené avec moi pour la visite terrifiante de l’ancienne prison S21. Celle qui allait suivre allait s’avérer encore plus insoutenable. Ceux qui pensaient survivre à la prison de Tuol Sleng ne pouvait se douter de l’horreur qui les attendaient, à seulement 15 km de Phnom Penh, dans le camp d’extermination de Choeung Ek connu sous le nom de Killing Fields…

 

SURVIVRE À TUOL SLENG, MOURIR À CHOEUNG EK

 

Un chauffeur de tuk-tuk me dépose devant le camp d’extermination de Choeung Ek qui se trouve à 15 km de Phnom Penh. A cet instant, mon coeur s’est mis à battre à tout rompre. Je m’apprêtais à pénétrer dans un endroit qui ne laissait ressortir personne vivant. Où l’horreur surpassait l’entendement. Où des milliers de gens ont perdu la vie dans des conditions atroces.

 

Je paie mon entrée et en échange, un audio-guide m’est confié, avec l’option « langue française ». La voix de l’homme cambodgien qui parle ma langue est grave et lente, je redoute ses propos et les images qui vont bientôt les accompagner. Je sens que la visite va être éprouvante émotionnellement.

 

« L’endroit est calme. La nature a repris ses droits dans cet enfer d’antan. Alors que les oiseaux chantent, les touristes se taisent. »

 

La majorité des prisonniers était transportée par camion et venait en grande majorité de la prison Tuol Sleng. Ils étaient ensuite tués dès leur arrivée par les gardiens, souvent à peine majeur, à l’arme blanche : pioche, machette ou marteau.

 

LE CHANT QUI CACHE LA MORT

 

Mon guide virtuel m’explique que les hauts parleurs que je peux voir servaient à couvrir les cris des victimes en diffusant un chant patriotique joyeux. À l’extérieur du camp, il était impossible de deviner l’horreur qui se jouait derrière ces murs.

 

Les fosses communes s’enchaînent, un panneau précisant à chaque fois le nombre de victimes. J’ai malheureusement vite arrêtée d’additionner. Une des fosses est entourée d’une barrière en bois avec des centaines de bracelets de toutes les couleurs accrochés dessus, en mémoire aux disparus.

 

Je continue ma marche et mes yeux balaient le sol. Des petits bouts de haillons ressortent de la terre et un peu plus loin, des dents et des os aussi… Après plusieurs décennies, les morts continuent de revenir à la surface avec l’intime espoir qu’on parvienne enfin à les écouter.

 

Je m’arrête devant une vitrine contenant des vêtements empilés les uns sur les autres, de petites ou grandes tailles, c’est selon. Puis, un arbre majestueux attire mon regard. Ici, les gardiens réunissaient les femmes et les enfants. Les plus petits étaient enlevés à leur mère et battus à mort contre le tronc de l’arbre… Les larmes me sont montées aux yeux et j’ai poursuivi, difficilement.

 

cambodge, voyage au cambodge, histoire du cambodge, génocide, génocide asie du sud-est, génocide cambodgien, prison s21, pol pot cambodge, plage au cambodge, voyager au cambodge, le cambodge en un mois,

 

J’ai lu tous les panneaux explicatifs mais je ne pourrais pas les retranscrire. Ma « visite » s’est terminée devant une grande stupa contenant des milliers de crânes humains, ceux déterrés sur ce même site. Ce monument commémoratif sert de lieu de recueillement et de mémoire. Se tenir face à ces anciens visages ce n’est pas seulement se recueillir pour nous, touristes, c’est surtout pour transmettre l’histoire de cet effroyable génocide, pour ne pas oublier.

 

Au total, 86 fosses communes ont été découvertes dans cet ancien cimetière chinois transformé en lieu d’exécution. 8985 corps ont été retrouvés.

 


 

Choeung Ek – The killing field

 

  • Phnom Penh, Cambodge
  • Tel. : +855 23 305 371

Galerie Photo : Le Cambodge

Graziella - Gatoi.com
Aucun Commentaires

Laisser un commentaire

Voyagez depuis chez vous

Recevez une fois par semaine, un peu d'évasion dans votre boite mail
Votre email
Votre nom