Découvrez le Bilby à Charleville en Australie !

Si je vous demande de me citer un animal qui évoque pour vous l’Australie, vous me répondrez sans doute le Kangourou ou le Koala. Mais personne ne me citera le Bilby. D’ailleurs, combien d’entres-vous viennent de lire ce nom pour la première fois ?

 

Me croirez-vous si je vous dit qu’avant la colonisation de l’Australie par les Européens, vous pouviez croiser ce petit marsupial facilement sur presque tout le continent ? Aujourd’hui, le Bilby est menacé d’extinction.

 

Pour ne pas qu’ils rejoignent la liste des 30 espèces de mammifères endémiques qui ont complètement disparues d’Australie (!), des personnes passionnées travaillent d’arrache-pied pour sauver le Bilby. Rencontre.

 

Coup de foudre dans l’Outback

 

 

C’est au centre de conservation de Charleville que je vais rencontrer le Bilby. Les soigneuses m’attendent avec le sourire et m’invite à pénétrer dans leur petit local. Parfaitement agencé, il met à disposition des visiteurs des outils efficaces pour tout connaître sur le petit marsupial.

 

Ici, trois bilby se font dorloter dont les jumelles, Sarah et Susan qui ont 2 ans et demi. C’est Sarah que je vais avoir la chance de rencontrer de très près. Blottie dans les bras de la soigneuse, elle mesure à peine la longueur de son avant-bras qu’elle ne fera pas plier avec son poids plume de 1,5kg. Elle ne semble pas très rassurée par ma présence.

 

Oui, elle ressemble à un lapin, mais il ne faut pas le dire trop fort, elle se vexerait. Elle a les yeux expressifs et ne me lâche pas du regard… Son long nez n’en finit pas de me renifler et ses oreilles semblent à l’affût du moindre son étrange ou de l’évocation du mot lapin, qui sait… Après quelques minutes à nous apprivoiser mutuellement, elle me laisse l’approcher et caresser son doux pelage. Ses tremblements ont cessé, je crois qu’elle m’a adoptée !

 

Le bilby est important pour les aborigènes et fait partie du dreaming story, c’est donc un animal sacré qu’il convient de protéger. L’implication des peuples aborigènes dans la sauvegarde du Bilby est très forte dans le Western Australia.

 

Le Bilby, un marsupial aux multiples facettes

 

 

Sarah est un marsupial de la famille des bandicoots. En pleine nature, le bilby vit dans un terrier qu’il creuse dans le sable, jusqu’à 2 mètres de profondeur. C’est un animal nocturne qui se nourrit principalement d’insectes, de fruits, de graines, de petits lézards, de souris et même d’araignées ! Fait assez insolite, le bilby ne boit jamais, un vrai du désert !

 

Ce qui en fait sa particularité sont ses oreilles, son museau et sa queue. Ses oreilles lui permettent de réguler sa température corporelle, son museau très long l’aident à dénicher facilement sa nourriture et sa queue rayée noire et blanche possède une griffe dont l’usage est encore inconnue !

 

La femelle peut avoir environ 2 à 3 petits par portée. Sa période de gestation de 2 semaines est la plus courte au monde chez les mammifères si bien que son petit continue sa croissance dans la poche maternelle pendant 3 mois après la naissance.

 

Observer le Bilby en milieu naturel aujourd’hui est quasiment impossible. Mais pourquoi ?

 

Le Bilby, une espèce menacée

 

 

Autrefois visible sur 75% du continent (zone verte sur la carte), sa présence est maintenant limitée à 20% du territoire (zone orange sur la carte) dans quelques zones arides et semi-arides de trois états australiens !

 

Considéré comme vulnérable à l’échelle nationale, le bilby est menacé d’extinction dans l’état du Queensland. Sa population est estimée à environ 10 000 individus dans toute l’Australie et seulement 400 à 600 individus dans le Queensland.

 

C’est l’arrivée des européens et l’introduction renard, du chat sauvage mais aussi du lapin qui entraine la disparition du bilby. Ces prédateurs chassent le Bilby, le lapin s’invite dans son terrier lui piquant au passage sa nourriture tout en se reproduisant 10 fois plus vite. Le surpâturage entraîne aussi la destruction de l’habitat du marsupial puisque les troupeaux piétinent son terrier. La vie est dure pour le Bilby !

 

99%, c’est le pourcentage de Bilby qui a disparu du Queensland !

 

De nombreuses actions pour le sauver

 

 

Heureusement, des programmes de protection et de réhabilitation sont mis en place pour protéger le Bilby. Des centres de conservation comme celui de Charleville mènent un combat actif pour lutter contre sa disparition.

 

Différentes actions éducatives de sensibilisation sont menées que ce soit dans les écoles ou au niveau gouvernementale pour faire connaître le marsupial et ainsi mieux le protéger.

 

Un programme spécial immersion permet de devenir un ranger pendant plusieurs jours en partant sur les traces du Bilby tout en mettant la main à la pâte.

 

En Septembre, il y a désormais la journée nationale du Bilby. L’un des grands projets du centre de conservation est de faire du Bilby l’emblème de Pâques à la place du lapin. Un bilby en chocolat, c’est tout de même plus sympa ! 🙂

 

Il est aussi possible de parrainer un bilby, de faire un don où pour ceux qui sont en Australie ou qui prévoit d’y aller, de visiter le centre de conservation.

 

C’est un moyen de participer à son échelle à la sauvegarde d’une espèce unique d’Australie.

 


 

The Charleville Bilby Experience

 

 


 

Dormir à Charleville

Camping gratuit

Rock Pool Charleville

-26.418718, 146.351013

Pas de toilette.

Warrego Motel

75 wills street, 4470 Charleville

Tel. : (07) 4654 1299

Voir les chambres

The Rocks Motel

74 Wills Street, 4470 Charleville

Tel. : (07) 4654 2888

Voir les chambres

8 Commentaires
  • Jean-Marie
    Répondre

    Wow!

    Comme toujours très captivant et dépaysant !

    Merci les petits.

    04/05/2017 at 7:35
  • Jennifer
    Répondre

    Un lapin… Ou une chauve-souris ? En tout cas c’est vrai que c’est la première fois qu’on en entend parler !

    04/05/2017 at 6:41
  • Sylvie
    Répondre

    C’est magique, Merci.

    04/05/2017 at 8:57

Laisser un commentaire

Voyagez depuis chez vous

Recevez une fois par semaine, un peu d'évasion dans votre boite mail
Votre email
Votre nom