Bien préparer son départ

Qu’est-ce qu’on doit faire ? par où commencer ? qu’est-ce qu’on achète ? autant de questions qui ne doivent pas rester sans réponses ! Petit tour du monde administratif pré-voyage…

 

Un voyage de plusieurs mois demande de la PRÉPARATION. Il ne faut rien laisser au hasard quand on quitte notre pays, car un seul oubli et les galères partent avec vous. Ci-dessous, un petit guide qui reprend toutes les étapes administratives nécessaires à la préparation d’un tel périple, mois après mois…Tout commence 6 mois avant le jour J, avec l’achat du billet d’avion ! A ce moment, on prend conscience qu’on part et que ce n’est plus un rêve d’enfant. Voici quelques conseils pour que l’excitation surpasse la trouille ! 🙂

 

IMPORTANT

Penser à faire une copie informatique de tous vos papiers d’identités et les stocker sur internet (mail, auprès de proches…) – (en cas de perte ou de vol ça simplifiera vos démarches auprès des ambassades).

 

1.  AVANT DE PARTIR MOIS APRÈS MOIS :

 

Départ M-6 :

 

  • Acheter les billets d’avions son billet ALLER SIMPLE. Oubliez le billet tour du monde ! Laissez place à l’inconnu c’est le but premier du voyage, non ?
  • Établir son itinéraire Choisir son premier pays.
  • Établir son budget prévisionnel.
  • Prendre rendez-vous avec les banques pour évaluer les frais bancaires et, le cas échéant, changer de banque.
  • Annoncer son départ à ses collaborateurs, c’est toujours mieux que de donner sa démission de but en blanc deux mois avant de partir.

 

Départ M-5 :

 

 

Départ M-4 :

 

  • Préparer ses dossiers pour les demandes de visas.
  • Préparer son dossier pour la demande de permis international.
  • Faire le plein de photos d’identités (en fonction des visas dont vous aurez besoin, 2 par visa).

 

Départ M-3 :

 

  • Donner sa démission. (Plus de détails sur la page Quitter son travail)
  • Donner son préavis ou (sous-)louer son logement. (Plus de détails sur la page Quitter son logement)
  • Faire les demandes de visas.
  • Faire sa demande de permis international.
  • Prendre rendez-vous au centre des impôts pour solder vos impôts avant de partir.
  • Acheter son équipement.

 

Départ M-2 :

 

  • Établir une liste : des ambassades, de contacts potentiels dans les pays visités (demandez à vos amis facebook ça peut toujours dépanner !).
  • Prendre contact avec le centre des impôts.
  • Résilier votre abonnement de téléphone, votre abonnement internet, votre mutuelle et vos abonnements divers (transport, salle de sport, etc.).
  • Préparer la vente ou le stockage de vos meubles.

 

Départ M-1 :

 

  • Souscrire une assurance voyage (même deux jours avant le départ c’est possible, on l’a fait !)
  • Déménager.
  • Faire suivre le courrier.
  • Résilier votre abonnement EDF, votre abonnement gaz, l’assurance habitation.
  • Acheter les médicaments de voyage.
  • Vérifier et faire des copies (numériques et papier) de tous ses papiers (passeport, etc.), numéros importants (ambassade, banque, etc.).
  • Profiter de ces derniers jours avec sa famille et ses amis.

 

2. LES IMPÔTS :

 

Sur internet on trouve tout et n’importe quoi, c’est bien connu. Plusieurs fois nous avons pu lire qu’il n’était pas possible de solder ses impôts de l’année en cours avant de partir et qu’il fallait continuer à se faire prélever mensuellement. Et bien c’est faux ! Pour pouvoir solder ses impôts il faut prendre rendez-vous au centre d’imposition dont vous dépendez (éviter les périodes d’avis d’imposition), et passer à la caisse… Par contre, pour l’année suivante il n’est pas possible de payer ses impôts par avance.

 

3.  LE PASSEPORT :

 

Avant de partir, veillez à bien vérifier la date d’expiration de votre passeport. Faire une copie papier. Certaines fois, les hôtels vous demanderont de laisser votre passeport en guise de caution. Un conseil : Laisser une photocopie et conservez avec vous l’original, c’est facile à dire mais difficile à faire.

 

Certain hôtels en Asie refuse de vous louer la chambre sans le dépôt du passeport. Ne paniquez pas après presque 1 an à parcourir l’Asie, nous n’avons pas eu de soucis quand au fait de laisser notre passeport.

Faites en aussi une copie informatique (pdf). En cas de perte ça facilitera (et surtout accélérera) vos démarches auprès de l’ambassade.

 

4.  LES FRAIS BANCAIRES :

 

Après avoir vérifié auprès de nos banques (Crédit Agricole et LCL) les offres proposées, nous avons décidé de changer de banque. Les banques en ligne sont parmi les plus compétitives mais après avoir vu plusieurs avis négatifs concernant leurs services client, nous avons décidé de passer par la Société Générale. L’option JAZZ internationale permet l’exonération des commissions de banque sur les payements, les retraits et les virements (enfin pas tout à fait pour ce dernier point) internationaux dans une autre devise.

 

Nous sommes très satisfait par cette banque mais quand vous effectué un virement international, ils prennent une bonne commission sur le taux de change ce qui vous fait au final perdre pas mal  de l’argent. Par contre en retirant dans un distributeur cette commission sur le taux de change n’existe pas. Notre conseil ne pas faire de virement mais retirer directement une grosse somme sur place.

 

5.  LE PERMIS DE CONDUIRE INTERNATIONAL :

 

Si vous vous rendez hors Europe, votre permis français peut suffire pour conduire temporairement dans certains pays. Dans d’autres pays, il doit être accompagné d’un permis international. Ce permis est la traduction officielle de votre permis français. Vous devez le demander avant votre départ de France. Le formulaire Cerfa n°14881*01 est à remplir accompagné de deux photos d’identité. Délais environs 3 semaines.

 

En Asie du Sud-Est pensez a toujours avoir sur vous lors de vos déplacement en scooter votre permis et votre permis international, ça vous permettra de ne pas payer de pot de vin à chaque contrôle, ça peut vite devenir cher !

Demandez un reçut au policier avec son numéro de matricule au moment où il dresse l’amende, franchement ça les fait @$% §# et ça peut vous permettre de passer à travers.

 

VOUS POUVEZ L’IMPRIMER EN SUIVANT LE LIEN

Formulaire permis international

 

 

6.  VOYAGER EN TOUTE TRANQUILLITÉ  :

 

Je ne vais pas faire un laïus sur l’utilité ou non de souscrire à une assurance voyage tant cette démarche me paraît essentielle. Avant de parler des assurances voyage et de ses bénéfices, il est important de procéder à une petite analyse des couvertures françaises : sécurité sociale, mutuelle et assurance de carte bancaire.

 

a. LA SECURITE SOCIALE

 

Vérifier que vous êtes bien affiliés à la sécurité sociale auprès de la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de votre département et pensez à laisser votre carte vitale en France à un membre de la famille si vous partez plus d’un an pour qu’il puisse effectuer la mise à jour…

 

Si vous voyagez en Europe :

 

  • vous serez couvert mais uniquement si vous avez préalablement effectuée la demande de carte européenne d’assurance maladie (CEAM) auprès de votre CPAM ou sur le site ameli.fr. « Elle vous permettra d’attester de vos droits à l’assurance maladie et de bénéficier d’une prise en charge sur place de vos soins médicaux, selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays ». Si vous ne la demandez pas, vous devrez avancer les frais ! Réception de la carte sous 14 jours.

 

Si vous voyagez hors des pays européens :

 

  • « Lorsque vous partez en vacances à l’étranger, dans un pays hors Union européenne / Espace économique européen (UE/EEE) et Suisse, seuls les soins médicaux urgents et imprévus pourront, éventuellement, être pris en charge par votre caisse d’Assurance Maladie à votre retour en France. En cas de soins médicaux pendant votre séjour, vous devez régler vos frais médicaux sur place. Pensez à conserver les prescriptions, les factures acquittées et les justificatifs de paiement.

 

  • À votre retour en France, adressez-les à votre caisse d’Assurance Maladie, accompagnés du formulaire S3125 « Soins reçus à l’étranger » Au vu des justificatifs, le médecin conseil du service médical de votre caisse d’Assurance Maladie appréciera si vous étiez ou non dans une situation d’urgence et, selon le cas, accordera ou non le remboursement de vos soins. À noter : il s’agit d’une possibilité, pas d’une obligation. En cas d’accord, les soins sont remboursés sur la base et dans la limite des tarifs forfaitaires français en vigueur (et non pas sur la base de vos dépenses réelles). »

 

b. MUTUELLE

 

Pour pouvez résilier votre mutuelle de manière anticipée sous le seul motif d’un départ à l’étranger. Attention, il faudra cependant envoyer une lettre avec accusé de réception accompagnée de la copie de votre billet d’avion et de votre permis vacances-travail si vous partez en PVT.
La majorité des informations sont issues du site ameli.fr

 

c. L’ASSURANCE CARTE BANCAIRE, SÉJOUR DE PLUS DE 90 JOURS ?

 

Les cartes Visa Premier et Master Card peuvent vous couvrir pendant les trois premiers mois de voyage, vous renseigner auprès de votre banque pour les modalités de souscription à l’offre. Au-delà de 90 jours, le seul moyen d’être couvert est de souscrire à une assurance voyage.

 

En fonction du type de carte que vous avez, vos frais médicaux seront couverts partiellement ou totalement mais le plafond n’est pas très élevé comparé aux prix des soins à l’étranger. Payer vos billets d’avion avec votre carte bancaire vous assure automatiquement. Attention : avant d’engager tout frais à l’étranger, il faut demander la prise en charge à votre banque.

 

MAIS, l’assurance de la carte bancaire ne couvre pas en cas d’annulation du voyage par exemple. Les bagages sont couverts uniquement pendant le transport. La responsabilité civile n’est pas incluse non plus. Je ne suis pas banquier alors n’hésitez pas à demander toutes les informations pour l’assurance carte bancaire à votre conseiller, lisez bien les petites lignes et renseignez-vous auprès des assureurs de voyage en ligne pour des devis.

 

Souscrire à une assurance voyage même pour 3 mois de voyage en fonction de la destination peut être vraiment judicieuse.

 

d. AU-DELÀ DE 90 JOURS… L’ASSURANCE VOYAGE

 

Souscrivez à une assurance voyage, mieux vaut payer que de devenir un mort trop lourd à assumer… Et puis il y a des options intéressantes.

 

Il y a de nombreuses assureurs spécialisés sur le marché. Je suis partie avec le plus réputé et le moins cher, Chapka Assurances qui prend en charge l’assurance et l’assistance.

 

J’ai eu quelques pépins de santé pendant mon périple et j’ai donc pu tester leur service. Je n’ai pas été déçue. Remboursement rapide. Professionnalisme de mes interlocuteurs. En bref, je conseille. Le prix de l’assurance est compétitif. Après, c’est comme pour tout, à vous de comparer 🙂

 

e. QUELLES INFORMATIONS VÉRIFIER AVANT DE SOUSCRIRE À L’ASSURANCE

 

  • Assistance : le mieux est de choisir l’assistance 24h/24.
  • Perte : vérifier que vous êtes protéger financièrement en cas de faillite de la compagnie aérienne
  • Situations d’urgence : couvre les situations d’urgence ou les soucis survenant dans votre pays de destination et pouvant entrainer un rapatriement d’urgence dans votre pays d’origine.
  • Maladie et frais médicaux : elle permet de rembourser les frais de soins au-delà des montants remboursés par les organismes sociaux. Elle intervient en général à votre retour.
  • Bagages : vérifier que les biens emportés ou achetés sont assurés en cas de vol, de perte ou de détérioration durant le voyage. Pensez à une chose au moment de tout achat relatif au voyage : garder les factures pour pouvoir obtenir un remboursement. Si vos bagages sont perdus par le transporteur, il faudra demander une déclaration écrite de pertes officielle de votre matériel.
  • Accident rapatriement : elle vous couvre si vous êtes victime d’un accident au cours de votre voyage, si vous devez être hospitalisés ou en cas de décès de l’un des membres de votre famille proche.
  • Annulation : permet le remboursement du montant du voyage en cas d’annulation due à un problème de santé grave ou si vous annulez votre voyage suite à des événements à caractère urgent: (licenciement économique, refus de visas). Un justificatif vous sera demandé à chaque fois.
  • Responsabilité civile : couvre les dommages matériels ou corporels que vous causez à autrui.
  • L’assurance juridique : prise en charge des démarches juridiques par l’assureur si vous êtes victime d’un accident. Elle peut comprendre l’assurance caution également si vous passez par la case prison.

 

N’hésitez pas à comparer, à poser de nombreuses questions et à vous assurer. Et si vous vous demandez encore si ça vaut vraiment le coup de s’assurer, pensez à votre famille qui devra, par exemple, assurer tous les frais si vous décédez à l’étranger (c’est le cas extrême, mais cela peut arriver à n’importe qui !)… Et puis, quand on envisage un voyage à l’étranger, il faut prévoir un budget pour l’assurance, sinon mieux vaut décaler un petit peu son départ.

 

Mais ce n’est que mon avis…

Graziella - Gatoi.com
Aucun Commentaires

Laisser un commentaire

Voyagez depuis chez vous

Recevez une fois par semaine, un peu d'évasion dans votre boite mail
Votre email
Votre nom