Au coeur des Blue Mountains en Australie

Qui pourrait imaginer que le paradis du randonneur se trouve à une centaine de kilomètres seulement de Sydney ? Au coeur du parc national des Blue Mountains l’air est pur et frais, de nombreuses randonnées pour novices ou experts des sentiers nature offrent des points de vue à couper le souffle sur les montagnes rocheuses aux teintes bleutées par les eucalyptus. Parmi les principaux points d’intérêts, le Pulpit Rocks, l’Evans Lookout ainsi que les Wentworth Falls remportent, selon moi, la palme des plus beaux panoramas des Blue Mountains !

 

 

Au coeur de cette nature d’exception se trouve également la ville de Katoomba. Cette petite bourgade peut se targuer d’abriter l’un des plus beaux sites des Blues Mountains, les « Three Sisters ». Et c’est dans cette petite ville que Scenic World invite le voyageur à emprunter des remontées mécaniques au coeur de somptueux paysages escarpés.

 

 

Scenic World, dans l’air du temps

 

Après plusieurs jours de pluie, de brouillard et de froid, la journée commence enfin avec un peu de soleil. Je saute donc sur l’occasion pour partir à la découverte du parc d’aventure. Carte en main, je me dirige jusqu’à la première attraction, la « Scenic Railway ». Cette dernière va me mener dans les profondeurs de la vallée.

 

 

Ce funiculaire spectaculaire est considéré comme le plus pentu du monde. Et il n’y a rien qu’à voir comme le terrain est incliné pour en être convaincu ! Une fois installée sur mon siège, j’ai la possibilité d’incliner davantage mon dossier pour ajouter un peu de piquant à l’aventure. Je resterais raisonnable, les 52° de pente me suffisant déjà amplement. La musique d’Indiana Jones raisonnant dans la carlingue, le funiculaire s’élance -pas trop vite heureusement- dans un tunnel creusé au coeur de la roche avant de continuer sa descente et de m’offrir une vue spectaculaire sur les Blues Mountains.

 

Arrivée au coeur de la vallée, les pieds bien vissés sur le sol, je me laisse guider par les panneaux explicatifs qui m’en apprenne un peu plus sur l’histoire de la mine. La mise en scène d’un ancien chariot attire mon attention. Appelé « Mountain Devil », il s’agissait de l’ancien wagon de transport de passager au moment où la mine était encore en activité et proposait ades sorties le week-end aux citadins. Je laisse les panneaux dernière moi pour emprunter un chemin de randonnée entièrement aménagé de 2km de long appelé « Scenic Walkway ».

 

 

Cette passerelle en bois suspendue a pour objectif de limiter l’impact sur l’environnement tout en permettant une immersion complète au coeur de la forêt. Elle a aussi la particularité d’être la plus longue passerelle de ce type en Australie. Je me sens littéralement toute petite face à ces immenses eucalyptus et fougères. Au-dessus des arbres, le ciel commence sérieusement à changer de couleur. Le soleil a pris congé, les gouttes suintent des nuages et le brouillard commencent à recouvrir chaque recoin de la vallée… Je décide d’accélérer le pas jusqu’au « Scenic Cable Way ».

 

 

Ce téléphérique d’une longueur de 545 mètres est le câble aérien le plus abrupt de tout l’hémisphère Sud. Pendant ce court périple, je distinguerais une cascade en contrebas mais je ne verrais guère plus loin à cause de l’épais brouillard qui va s’intensifier jusqu’à ruiner mes espoirs au moment de tenter l’aventure «Scenic Skyway» et son plancher de verre…

 

 

Ce dernier téléphérique est suspendu à 270 mètres au-dessus de la Jamison Valley sur une longueur de 720 mètres entre deux falaises escarpées et avec un fond vitré pour bien se rendre compte de la distance qui nous sépare du sol. Par temps dégagé, la vue sur les chutes de Katoomba et les Three Sisters est dingue. Pour vous donner une idée, je suis allée sur un point de vue de l’autre côté du téléphérique quelques jours après et le paysage est effectivement grandiose.

 

 

L’histoire derrière le parc

 

Scenic World, ce n’est pas qu’un parc d’aventure. Derrière ce complexe touristique aux allures de Jurassic Parc, (je me demande franchement si Spielberg ne s’en est pas très largement inspiré), il y a une histoire. Minière d’abord. C’est John Britty North (John ?) qui, en 1882, a flairé le bon filon et a exploité les mines de charbon dans la vallée. Pour pouvoir y accéder il eut l’idée de la mise en place d’un rail pour assurer le transport du charbon jusqu’à la ville.

 

Dans les années 1920-1930, le rail va servir à transporter des vacanciers et la mine va être exploitée pour alimenter Katoomba en électricité. La mine périclitera en 1945 suite à la fermeture de la centrale électrique.

 

 

Cette année-là, la famille Hamon (Hammond ?) rachètera l’ancien terrain minier pour le transformer en attraction touristique utilisant notamment l’ancien rail. A la lecture du nom « Hammon », je ne peux m’empêcher de faire le rapprochement troublant avec celui du fondateur de Jurassic Parc, l’excentrique milliardaire John Hammond… on est d’accord, non?

 

Aujourd’hui, le parc est toujours dirigé par cette famille, notamment par la petite fille de la famille qui mène l’entreprise de main de maître. Depuis sa création, le parc est multi-récompensé pour son excellence en matière d’innovation et de respect de l’environnement. Scenic World est considérée comme l’une des attractions majeures d’Australie. Après ma visite, je comprends bien pourquoi.

 


 

SCENIC WORLD

 

Galerie Photo : Scenic World Blue Mountains

10 Commentaires
  • Wow, mais ça a l’air dingue !
    Les paysage sont dignes de Jurassic Park ☺

    04/10/2017 at 6:41
    • Franchement, ça valait vraiment le coup ! Si vous allez en Australie, c’est un incontournable 🙂

      04/10/2017 at 7:21
  • Jennifer
    Répondre

    Dommage pour le brouillard effectivement, mais ça reste impressionnant – et magnifique.
    Est-ce que le funiculaire fait comme à Lyon et repart en arrière des fois ? 😉

    25/04/2017 at 7:15
  • Geneviève
    Répondre

    grandiose vous nous faites rêver

    24/04/2017 at 7:57
  • Sylvie
    Répondre

    J’airemai être en tête de train et en prendre plein les yeux.
    Merci

    22/04/2017 at 3:14
  • Amélie
    Répondre

    Waouh !!!!!!

    21/04/2017 at 7:24

Laisser un commentaire

Voyagez depuis chez vous

Recevez une fois par semaine, un peu d'évasion dans votre boite mail
Votre email
Votre nom